Programme de surveillance générale de la pratique

Le programme de surveillance générale est l'occasion idéale pour un administrateur agréé de procéder à une évaluation de sa pratique à la lumière des normes établies et, par conséquent, de tendre à l'excellence dans l'exercice de sa profession. Bien entendu, le protocole d'inspection a été établi en fonction du règlement adopté à ce sujet en vertu du Code des professions. Ainsi les fondements de l'inspection sont la définition de l'acte professionnel precisé à l’article 37i du Code des professions ainsi que les règlements relatifs à l’exercice de la profession adoptés par l'Ordre des administrateurs agréés du Québec.

De plus, l'Ordre a adopté la Charte des compétences de l’administrateur agréé, soit le code opérationnel de la pratique de l'Adm.A. qui est l'objet de vérification dans le cadre de la surveillance générale de la pratique.

Comment se fait le choix des candidats au programme de surveillance générale?

Tel que le demande l'encadrement de la surveillance générale auprès des praticiens, le choix des membres devant être soumis à une inspection se fait de façon aléatoire. L'inspection se réalise dans le respect des Chartes canadienne et québécoise des droits et libertés de la personne.

Être soumis à une inspection professionnelle ne doit pas être perçu comme un manque de confiance à l'égard du professionnel, mais plutôt comme une occasion de mise au point de la pratique de la saine gestion et de vérification de sa propre compétence professionnelle.

Quel est le processus d'inspection en cinq étapes du programme de surveillance générale?

  1. Le questionnaire initial d’inspection professionnelle
    • Un avis d'inspection et un questionnaire d'autoévaluation de la pratique est acheminé au candidat à l'inspection dont le nom a été retenu aléatoirement;
    • Dès la réception du questionnaire et des documents requis, une analyse est effectuée pour déterminer la suite de l’inspection.
  1. S’il y a lieu, la visite de surveillance générale
    • Suite à la révision du questionnaire, une visite du lieu de travail peut être requis par le CIP et un inspecteur est alors assigné au dossier;
    • L'inspecteur communique avec le membre et convient d'une date de visite;
    • L'inspecteur informe le membre sur le déroulement de la visite.
  1. Le rapport de l’inspecteur
    • Suite à l’inspection, l’inspecteur fait un rapport écrit où il inscrit son opinion sur la conformité de votre pratique aux normes susmentionnées.
  1. La révision du rapport par le Comité d'inspection professionnelle (CIP) et ses recommandations au membre inspecté
    • Le rapport de l'inspecteur est soumis à l'attention du CIP;
    • Le CIP informe l'administrateur agréé et le Conseil d’administration de l’Ordre de ses recommandations et des diverses mesures pour améliorer sa pratique professionnelle.
  1. Évaluation du processus par le membre inspecté
    • Dans un souci d’amélioration continu du processus d’inspection, un formulaire d’évaluation est remis au membre inspecté afin d’obtenir une rétroaction.

En définitive, chaque étape du processus d'inspection, qu'il s'agisse du questionnaire initial, de la visite de surveillance générale, des recommandations de l'inspecteur et de celles du Comité, vise à favoriser le développement de la compétence et la qualité de la pratique professionnelle, afin de vous amener vers l'atteinte de l'excellence dans la pratique de la gestion. La protection du public et sa confiance à l'égard de l'ensemble des membres de l'Ordre en dépendent.